En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vadim Kozovoï

Poète et traducteur russe (Kharkov, Ukraine, 1937-Paris 1999).

Après avoir fait ses études d'histoire à l'université de Moscou, il rejoignit le groupe de dissidents de Krasnopevtsev, avant d'être arrêté et condamné à six ans d'internement dans les camps de Mordovie. Il y rencontra la fille d'Olga Ivinskaïa, Irina Emelianova, qu'il épousa avant de retourner à Moscou à leur libération. Il y firent la connaissance de nombreux opposants au régime soviétique, parmi lesquels le philosophe Mirab Mamardachvili et le poète Gennadi Aïgui. Traducteur de poètes et écrivains français (Lautréamont, Mallarmé, Rimbaud, Maurice Blanchot, Paul Valéry, René Char, Henri Michaux) dont il se fit des amis, il obtint l'autorisation de se rendre en France en 1981. Ainsi, il vit, à sa grande surprise, son deuxième recueil, Hors de la colline (1984), illustré par Henri Michaux et traduit par Michel Deguy et Jacques Dupin. Parallèlement à ses traductions et à ses écrits poétiques, il approfondit sa réflexion sur la création poétique dans le Poète dans la catastrophe, dont le récit fut largement inspiré de l'histoire de l'écrivain russe Boris Pasternak et de la correspondance qu'il échangea avec le musicologue Souvtchinski.