En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jeff Koons

Artiste américain (York, Pennsylvanie, 1955).

Émule de Salvador Dalí et d’Andy Warhol, Jeff Koons assume également l’héritage du ready-made et de l’esprit kitsch dans sa propre conception de la sculpture monumentale. Installé à New York en 1976, il y entreprend ses séries de jouets gonflables en plastique (Inflatables, 1977), d’appareils ménagers enchâssés dans des blocs de Plexiglas (The New, 1979), de ballons de sport flottant dans des aquariums (Equilibrium, 1985) ou d’objets en acier inoxydable (Luxury and Degradation, 1986 ; Statuary, id.), qui ajoutent la dérision à l’ostentation.

Devenu l’un des représentants fétiches du nouvel art new-yorkais, invité à exposer dans les principaux lieux de création, Jeff Koons donne de plus en plus à son œuvre une orientation qui vise à exorciser sans fard ni retenue la sexualité (séries Banality, 1988-1989, et Made in Heaven, 1990-1991). Également célèbre pour ses sculptures monumentales en fleurs (Puppy, 1992 ; Split-Rocker, 2000), il aime créer partout l’événement médiatique, comme l’exposition de ses principales œuvres au château de Versailles, en 2008, en a fourni un exemple retentissant.