En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cédric Klapisch

Réalisateur français (Paris 1962).

Après des études de philosophie et de cinéma, Cédric Klapisch complète sa formation à New York. Il réalise quelques courts métrages (In transit, en 1986), reçoit plusieurs prix dans des festivals de province et travaille dans le secteur du film institutionnel.

On pourrait le qualifier de cinéaste humaniste et populaire. Ses trois premiers longs métrages viennent le confirmer. Riens du tout (1992), avec Fabrice Luchini, raconte les « petites histoires » d'un grand magasin. Son premier succès, le Péril jeune (1994) – au départ un simple téléfilm sur les adolescents commandé par la chaîne Arte –, est apprécié pour son ton naturel et vrai. Quant à Chacun cherche son chat (1995), une touchante peinture intimiste et originale de la vie du quartier parisien de la Bastille, faite de solidarité et d'entraide, il obtient un succès imprévu. Hors la communauté, point de salut, semblent affirmer les personnages de sa comédie humaine. Le groupe est toujours un refuge face à l'individualisme de la société actuelle.

En 1996, Un air de famille, adapté d'une pièce de théâtre du tandem Agnès Jaoui-Jean-Pierre Bacri et merveilleuse satire d'une famille modeste, remporte tous les suffrages, montrant la maîtrise technique du jeune cinéaste et sa capacité à diriger les acteurs.

En 1999, il met en scène Jean-Paul Belmondo dans Peut-être, une comédie d'anticipation située à la veille de l'an 2000.