En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Julien

dit l'Apostat (en latin Flavius Claudius Julianus)

(Constantinople 331 après J.-C.-en Mésopotamie 363), empereur romain (361-363), fils de Julius Constantinus et neveu de Constantin Ier.

Bien que chrétien, il est instruit des traditions païennes et de la philosophie néoplatonicienne. Il étudie à Constantinople, Milan et Athènes. À Éphèse, il abjure secrètement le christianisme et pratique le culte du Soleil. Constance II le nomme César (355) et l'envoie défendre la Gaule contre les Germains. Julien s'installe à Lutèce, remporte la victoire de Strasbourg (357) et améliore l'administration de la Gaule. Les légions le proclament Auguste. Constance marche contre lui, mais meurt de la fièvre (361). Julien, maître de l'Empire, aide à la renaissance du paganisme. Les temples se relèvent ; l'enseignement est interdit aux chrétiens ; les emplois élevés sont souvent réservés aux païens. Il meurt lors d'une campagne contre les Perses (363). Julien l'Apostat a laissé des écrits philosophiques, satiriques et politiques.