En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Jourdheuil

Écrivain, traducteur et metteur en scène français (Saint-Loup, Haute-Saône, 1944).

Il débute en 1968 comme dramaturge de Jean-Pierre Vincent avec qui il fonde le Théâtre de l'Espérance : Dans la jungle des villes de B. Brecht (1972), Woyzeck de Büchner (1973), la Tragédie optimiste de Vichnevsky (1974). Il met en scène, seul, Chatterton de Vigny (1976), J.–J. Rousseau (1978), Hamlet-Machine et Mauser de Heiner Müller (1979) dont il est le traducteur.

Depuis 1982, ses mises en scène, signées avec J.–F. Peyret, mettent en lumière, avec rigueur, les textes les plus difficiles : le Rocher, la lande, la librairie, d'après les Essais de Montaigne (1982), Paysage sous surveillance (1987) et la Route des chars de Heiner Müller (1988), les Sonnets de Shakespeare (1989). Il collabore au scénario de films de René Allio : les Camisards (1972), Moi, Pierre Rivière… (1976), Un médecin des Lumières (télévision, 1988). Essais : l'Artiste, la politique, la production (1976), le Théâtre, l'artiste, l'État (1980).