En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques II

(Londres 1633-Saint-Germain-en-Laye 1701), roi d'Angleterre, d'Irlande et d'Écosse (Jacques VII) [1685-1688], frère et successeur de Charles II.

Duc d'York depuis 1643, grand amiral, il se distingue contre les Hollandais. Converti au catholicisme en 1671, il s'attire l'hostilité des whigs et s'exile lors de la réaction protestante (1678-1679), menacé à deux reprises par des « bills d'exclusion ». Il succède à Charles II en 1685, mais s'aliène rapidement l'opinion anglaise par son mépris du Parlement, les faveurs qu'il accorde aux catholiques et son rapprochement avec Louis XIV. À la naissance de son fils Jacques Édouard (1688), l'opposition whig, craignant l'implantation d'une dynastie catholique, fait appel au gendre de Jacques II, Guillaume d'Orange, qui débarque (novembre 1688). Jacques II s'enfuit en France et tente en vain de ressaisir le pouvoir en 1690 (désastre de la Boyne).