En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isaac II Ange

(vers 1155-1204), empereur byzantin (1185-1195 et 1203-1204).

Bien que favori d'Andronic Ier, il le renverse (1185). Le premier soin du nouvel empereur est de se débarrasser des Normands, qui, sous le règne précédent, ont envahi la Macédoine et progressent vers Constantinople : deux défaites obligent les Normands à évacuer Thessalonique, puis Durazzo et Corfou. Cependant, l'Empire doit bientôt affronter la révolte des populations balkaniques exaspérées par la lourdeur des impôts. En 1186-1187, Isaac lance, vainement, plusieurs expéditions contre les Bulgares. En 1190, il doit accepter de laisser passer les croisés de Frédéric Barberousse en Asie Mineure, puis se retourne contre les Serbes d'Étienne Nemanja, qu'il bat, et contre les Bulgares qui l'emportent à Berroia (Vérria) [1190] et à Arcadiopolis (1194).

Son frère Alexis III le renverse et le fait aveugler (1195). Mais son fils Alexis sait intéresser à sa cause les Vénitiens, lors de la quatrième croisade, et Isaac est rétabli après la prise de Constantinople par les Latins (juilllet 1203). Il s'associe à son fils, Alexis IV, mais tous deux seront assassinés par Alexis V Murzuphle, gendre d'Alexis III.

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.