En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irène

(Athènes vers 752-Lesbos 803), impératrice d'Orient (797-802).

Épousée (768) par le futur empereur Léon IV (775-780), elle devient à sa mort régente de leur fils Constantin VI. Poussée par le patriarche Tarasios, elle réunit le concile de Nicée, qui condamne les théories iconoclastes et admet la vénération des images (787) [→ iconoclasme].

Elle veut continuer à gouverner après la majorité de son fils, mais doit abdiquer devant un soulèvement de l'armée (décembre 790). Rappelée par Constantin VI (792), elle intrigue contre lui, l'accuse de bigamie après son divorce (795), le détrône et lui fait crever les yeux (juillet 797), prenant ensuite pour elle le titre masculin de basileus.

Négligeant les problèmes extérieurs, elle consent à payer tribut à Harun al-Rachid (798) et laisse les Slaves pénétrer dans l'Empire.

Après le couronnement de Charlemagne comme empereur (800), véritable usurpation aux yeux des Byzantins, on envisage, pour rétablir l'unité impériale, un mariage entre le Carolingien et Irène, mais, en 802, l'impératrice est déposée et exilée à Lesbos.

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.