En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Theodor W. Hänsch

Physicien allemand ( Heidelberg1941).

Titulaire d'un doctorat de physique obtenu à l'université de Heidelberg (1969), il enseigne à l'université de Munich et dirige l'Institut Max-Planck d'optique quantique, à Garching. Concurremment à J. L. Hall, il a contribué au développement de la spectroscopie de précision basée sur le laser et, plus spécialement, de la technique dite « du peigne de fréquence optique ». Celle-ci exploite les interférences entre des lasers de fréquences différentes émettant de très brèves impulsions de lumière (à l'échelle de la femtoseconde), à des intervalles extrêmement réguliers. Autorisant la mesure de la fréquence des ondes lumineuses avec une très grande précision (10−15 en valeur relative), elle ouvre des perspectives prometteuses pour la construction d'horloges atomiques surpassant en précision les meilleures horloges actuelles et grâce auxquelles on pourra, par exemple, vérifier la stabilité dans le temps de certaines constantes fondamentales de la physique ou améliorer les performances des systèmes de positionnement et de navigation par satellites. (Prix Nobel de physique 2005 [1/4], avec J. L. Hall [1/4] et R. J. Glauber [1/2].)