En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Howard

comte de Surrey, 2e duc de Norfolk

(1443-1524), seigneur anglais.

Lieutenant général du Nord, il remporte sur les Écossais la grande victoire de Flodden (1513).

Son fils Thomas, 3e duc de Norfolk (1473-Kenninghall, Norfolk, 1554). Général de grand talent, il participe à la victoire de Flodden sur les Écossais (1513). Bien que catholique fervent, il est chargé en 1537 de réprimer le Pèlerinage de grâce. La chute de Cromwell, en 1540, à laquelle il a contribué, accroît son influence, mais l'exécution de sa nièce, Catherine Howard (1542), cinquième femme du roi, puis celle de son fils Henry (1547) ruinent son crédit, et seule la mort du roi le sauve de l'échafaud ; mais il restera en prison pendant tout le règne d'Édouard VI.

Thomas, 4e duc de Norfolk (1538-Londres 1572). Fils du 3e duc de Norfolk. Après que Marie Stuart s'est réfugiée en Angleterre, un projet de mariage entre elle et le duc est ébauché, mais se heurte à l'opposition d'Élisabeth. Séduit par la reine écossaise, il se trouve bientôt au centre du réseau d'intrigues tissé par les partis catholiques écossais et anglais, bien que lui-même ne soit pas ouvertement catholique ; mais la conspiration est découverte, et le duc de Norfolk est exécuté.

Pour en savoir plus, voir les articles Angleterre, Grande-Bretagne : histoire.