En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hou Hsiao-hsien

Cinéaste taïwanais (Meixian, Guangdong, 1947).

Émigré à Taïwan en 1949, d'abord scénariste, il réalise des films qui comptent pour la naissance d'une nouvelle vague taïwanaise, renouvelant les formes narratives, adoptant un style plus réaliste, s'attachant à la psychologie et aux sentiments des personnages. Après les films d'inspiration autobiographique (les Garçons de Fengkuei, 1983 ; Un été chez grand-père, 1984 ; le Temps de vivre et le temps de mourir, 1985), ou historique et politique (Poussière dans le vent, 1986 ; la Fille du Nil, 1987), la Cité des douleurs (1988 ; Lion d'or au Festival de Venise 1989) consacre le cinéaste dans l'interrogation qu'il fait de son propre passé tout autant que de l'histoire de sa terre adoptive. Le Maître de marionnettes (1993) et Good Men, Good Women (1995) semblent clore la « période historique » de l'œuvre. Le diptyque que forment Goodbye South, Goodbye (1996) et les Fleurs de Shanghaï (1998) constitue un sommet dans l'œuvre du cinéaste. Ayant pour cadre la ville moderne, Millenium Mambo (2001) montre en couleurs contrastées la jeunesse de Taipei, en ce qu'elle a de singulier et d'universel.