En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dennis Hopper

Acteur et cinéaste américain (Dodge City, Kansas, 1936-Los Angeles 2010).

À dix-huit ans, sous contrat à la Warner, Dennis Hopper se lie d'amitié avec James Dean, auprès duquel il joue dans la Fureur de vivre (N. Ray, 1955) et Géant (G. Stevens, 1956). Après s'être distingué notamment dans Règlements de comptes à O. K. Corral (J. Sturges, 1957), la Fureur des hommes (H. Hathaway, 1958), Luke la main froide (S. Rosenberg, 1967), Cent Dollars pour un shérif (H. Hathaway, 1969), il passe à la réalisation avec Easy Rider (1969) : une errance américaine, un « road movie » qui ouvre les années 1970 comme un manifeste à forte odeur d'« herbe » et aux stridences de rock, film emblématique de toute une génération qui connaît un énorme retentissement.

Il n'obtient pas le même succès critique et public pour ses autres longs métrages, The Last Movie (1971, tournage apocalyptique devenu depuis une manière de « film culte ») et Out of the Blue. Plus classiques, Colors, sur la guerre des gangs à Los Angeles, et Hot Spot sont d’excellents films de genre.

Parallèlement, il poursuit sa carrière d'acteur qui le rend proche de cinéastes comme Wim Wenders (l'Ami américain, 1977), Francis ford Coppola (Apocalypse Now, 1979), Sam Peckinpah (The Osterman Weekend, 1983), David Lynch (Blue Velvet, 1986, où ses colères sont terrifiantes), Bob Rafelson (la Veuve noire, 1987), Julian Schnabel (Basquiat, 1996), Abel Ferrara (The Black-out, 1997), mais aussi Ron Howard (EdTV, 1999).

Films

Easy Rider (1969) ; The Last Movie (1971) ; Garçonne (Out of the Blue, 1980) ; Colors (1988) ; Hot Spot (1990) ; Chasers (1994) ; Homeless (2000).