Identifiez-vous ou Créez un compte

Charlton Heston

Acteur de cinéma américain (Evanston, Illinois, 1923-Beverlly Hills, Californie, 2008).

De 1949 à 1950, Charlton Heston joue sur diverses scènes de Broadway et paraît dans deux films tournés en 16 mm (Peer Gynt et Julius Caesar). Il débute à Hollywood dans un film noir, la Main qui venge (William Dieterle, 1950), puis, durant six ans, cherche sa voie dans quelques films de série B, dont on peut excepter la Furie du désir (King Vidor, 1952). Cecil B. De Mille lui donne sa chance dans son remake des Dix Commandements (1956), où il incarne Moïse, premier d'une série de personnages historiques exceptionnels, parmi lesquels il faut citer : Ben Hur (William Wyler, 1959), le Cid (Anthony Mann, 1961), Major Dundee (Sam Peckinpah, 1965), le Michel-Ange de l'Agonie et l'Extase (Carol Reed, id.). Parmi ses nombreux autres films, on peut retenir les Grands Espaces (William Wyler, 1958), la Soif du mal (Orson Welles, id.), le Seigneur de la guerre (Franklin J. Schaffner, 1965), Khartoum (Basil Dearden, 1966), la Planète des singes (Franklin J. Schaffner, 1968), Will Penny le solitaire (Tom Gries, id.), le Survivant (Boris Sagal, 1970), Antoine et Cléopâtre (1972) – qu'il a réalisé lui-même –, Soleil vert (Richard Fleischer, 1973), les Trois Mousquetaires (Richard Lester, 1974), 747 en péril (Jack Smight, id.), Tremblement de terre (Mark Robson, id.), la Fièvre de l'or (1982) – dont il signe également la réalisation –, l’Antre de la folie (John Carpenter, 1995), Hamlet (Kenneth Branagh, 1996). Il demeure, dans l’esprit du public, l’acteur de l'âge d'or de la superproduction hollywoodienne.