En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri de Flandre et Hainaut

(Valenciennes 1174-Thessalonique 1216), empereur latin d'Orient (1206-1216).

Il participe à la 4e croisade avec son frère aîné Baudouin Ier, qui est couronné empereur latin d'Orient (1204). Il lui succède comme régent après la bataille d'Andrinople (1205), où Baudouin est capturé par Jean II Kalojan, tsar des Bulgares. Couronné (20 août 1206) à la nouvelle de la mort de son frère, il passe bientôt à l'offensive contre les Bulgares (victoires de Thessalonique [1207] et de Philippopolis [1208]) ; contre les Byzantins d'Épire (soumission de Michel Ier Ange, 1207) et contre les Byzantins de Nicée (→ empire de Nicée) et leur empereur, Théodore Ier Lascaris (bataille de Luparcos ou Rhyndacos [octobre 1211], qui aboutit au traité de Nymphaion [1214]).

À l'intérieur de l'Empire, Henri adopta une politique de tolérance religieuse, autorisant le clergé à pratiquer le rite grec, et s'opposant à l'intransigeant légat du pape, Pélage.

Pour en savoir plus, voir l'article Empire latin de Constantinople.