En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jérôme Garcin

Journaliste et écrivain français (Paris 1956).

Après des études à Paris au lycée Henri IV puis à la Sorbonne où il obtient une maîtrise de philosophie, Jérôme Garcin entame une formation de journaliste. Il débute comme rédacteur aux Nouvelles littéraires de Philippe Tesson (1976-1982), avant d’intégrer la rédaction de l’Événement du jeudi (1989-1994). Animateur d’émissions de télévision dans les années 1980 (Ouvert le dimanche, Boîte aux lettres, Permission de minuit), rédacteur en chef des pages culturelles de l’Express (1994-1996) puis du Nouvel Observateur (depuis 1996), il officie à la tête de l’émission radiophonique hebdomadaire le Masque et la Plume sur France Inter (depuis 1989).

Parallèlement à ses activités de journaliste, Jérôme Garcin fait œuvre d’essayiste et de romancier. Ses Entretiens avec Jacques Chessex (1979) constituent le premier volet d’un travail d’enquête sur la littérature contemporaine que complèteront notamment ses entretiens avec Pascal Lainé (Si j’ose dire, 1982), avec André Dhôtel (l’École buissonnière, 1983), son Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française par eux-mêmes (1988), qui compte trois cent cinquante auteurs, et son essai Littérature vagabonde (1995).

Après avoir célébré la figure de l’écrivain Jean Prévost dans son essai Pour Jean Prévost (1994, prix Médicis essai, prix de l’essai de la Société des Gens de Lettres), il a donné libre cours à sa passion pour l’équitation dans la Chute de cheval (récit, 1998, prix Roger Nimier), Perspectives cavalières (2003), Bartabas, roman (2004, prix Jean Freustié) et Cavalier seul (journal, 2006).

Marié à la fille d'Anne et Gérard Philipe, la comédienne Anne-Marie Philipe dont il a fait l’éloge amoureux dans Théâtre intime (2003, prix France Télévisions), il a également publié Barbara, claire de nuit (récit, 1999), C’était tous les jours tempête (roman, 2002) sur le révolutionnaire Hérault de Séchelles (1759-1794), les Sœurs de Prague (roman, 2007), Son excellence, monsieur mon ami (2008, prix Duménil) sur l’écrivain et diplomate François-Régis Bastide (1926-1996), cofondateur en 1955 avec Michel Polac du Masque et la Plume.

En 2007, il a dirigé et préfacé l’ouvrage Nouvelles Mythologies (ainsi nommé en référence aux Mythologies de Roland Barthes parues en 1957), dans lequel une soixantaine d'écrivains, de philosophes et de sociologues brossent le portrait de la société française de ce début de millénaire.