En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François II

François II
François II

(Fontainebleau 1544-Orléans 1560), roi de France (1559-1560), fils de Henri II et de Catherine de Médicis.

Marié en 1558 à Marie Stuart, reine d'Écosse, il sucède à son père à l'âge de 15 ans. D'un tempérament maladif, il confie l'administration de l'État aux princes de la maison de Guise (le duc François Ier de Guise et son frère Charles, cardinal de Lorraine, oncles de sa femme), écartant ceux de la maison de Bourbon (→ Antoine de Bourbon et son frère le prince Louis Ier de Condé), princes du sang auxquels, en droit, il aurait dû déléguer son pouvoir.

Ce choix provoque des querelles entre ces deux familles, qui vont prendre appui sur les passions religieuses qui divisent le royaume et déclencher les troubles qui préludent aux guerres de Religion. En mars 1560, le prince de Condé, allié aux protestants, fomente un complot visant à enlever le roi à Amboise pour le soustraire à l'influence des Guise, qui mènent une poilitique de persécution des protestants : ce complot (→ conjuration d'Amboise) ayant été dénoncé, François II ordonne l'arrestation du prince de Condé, qui sera condamné à mort. Mais, à l'instigation de sa mère, Catherine de Médicis, il promulgue l'édit de Romorantin (mai 1560) qui atténue la persécution.

François II meurt sans postérité, laissant la Couronne à son frère Charles IX, alors âgé de dix ans. Catherine de Médicis exercera la régence.

Pour en savoir plus, voir les articles guerres de Religion, Valois.