En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolau Eimeric ou Nicolau Eymerich

Théologien dominicain catalan et Inquisiteur général (Gérone, Aragon, 1320-Gérone, Aragon, 1399).

Il entra dans l'ordre des Dominicains à quatorze ans, en 1334, et devint, sur la nomination du pape Innocent VI, Inquisiteur général de Catalogne, Aragon, Valence et Majorque de 1357 à 1392. Sa charge lui fut cependant retirée de 1360 à 1365, puis de nouveau en 1375 : le roi d'Aragon, Pierre le Cérémonieux, considérait que l'Inquisiteur se montrait trop brutal et l'expulsa alors de Gérone – Eymerich retrouva cependant sa charge en 1387. Rome, pour sa part, le récompensa : il fut nommé chapelain du pape en 1371, et présida en 1391 le chapitre général des Dominicains. Son Directorium inquisitorum (« manuel des inquisiteurs »), publié en 1376 à Avignon et maintes fois recopié, fut reconnu par l'Église comme le meilleur livre du genre – il en existait d'autres, d'un caractère plus limité. L'ouvrage fut imprimé pour la première fois en 1503 à Barcelone – ce fut le premier manuel d'inquisition à être imprimé. Augmenté des ajouts importants de Francisco Peña, il fut réimprimé à de nombreuses reprises (Rome, 1578, 1585 et 1587), Venise (1595, 1607), servant de traité pratique pour mener les procédures inquisitoriales. Eymerich est également l'auteur de quelques ouvrages théologiques, les plus importants étant dirigés contre Raymond Lulle.