En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eginhard ou Einhard

(Maingau, Franconie, vers 770-Seligenstadt 840).

Élève au monastère de Fulda, il vient à la cour de Charlemagne (796), où il est l'ami d'Alcuin et ne tarde pas à se distinguer par la variété et l'étendue de ses connaissances. Membre de l'académie palatine, il figure parmi les principaux représentants de la renaissance carolingienne. Abbé laïque de plusieurs monastères, il fonde celui de Steinbach à Michelstadt, près de Seligenstadt, pour y placer les reliques des saints Marcellin et Pierre, et s'y retire. Son œuvre maîtresse est la Vita Caroli Magni (Vie de Charlemagne) écrite en latin vers 830 et inspirée des Vies des douze Césars de Suétone. Ses talents d'architecte lui ont valu une part dans la direction de la construction du palais d'Aix-la-Chapelle.

Pour en savoir plus, voir l'article Carolingiens.