En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Chirin Ebadi

Avocate iranienne (Hamadan 1947).

Première femme, en 1969, à exercer les fonctions de juge en Iran, elle devient présidente de la cour de Téhéran (1975). Avec le retour de l'imam Khomeyni en 1979 et l'instauration de la République islamique, les femmes, jugées trop émotives et irrationnelles, sont écartées de la magistrature. Consultante juridique avant de devenir avocate en 1992, Chirin Ebadi enseigne le droit à l'université de Téhéran, fonde l'Association pour les droits des enfants en Iran. Lauréate du prix de Human Rights Watch en 1996, elle est emprisonnée pendant une courte période en 2000 pour avoir accepté la défense des étudiants incarcérés à la suite des émeutes de juillet 1999. En 2003, elle reçoit le prix Nobel de la paix : elle est la première femme musulmane à être distinguée par le comité d'Oslo. Cofondatrice de l'Association pour la défense des droits de l'homme dans son pays, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le droit de l'enfant, le droit familial ou les droits de l'homme.