En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tahar Djaout

Écrivain algérien (Azzefoum 1954-Alger 1993).

Journaliste militant dans les années 1970, puis responsable de la rubrique culturelle dans le journal Algérie actualité, il fonde, en 1993, l'hebdomadaire Ruptures, dont il devient le directeur de l'information, contribuant à diffuser les idées du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD). Poète et romancier francophone, il publie son premier ouvrage, Solstice barbelé, en 1975, puis l'Arche à vau-l'eau (1978) et les Rets de l'oiseleur (1984). Ses romans, parmi lesquels les Chercheurs d'os (1984), l'Invention du désert (1987) et les Vigiles (prix Méditerranée 1991), le font connaître à l'étranger. Il meurt assassiné, victime d'un attentat perpétré par des intégristes musulmans.