En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Don DeLillo

Écrivain américain (New York 1936).

Fils d’émigrés, Don DeLillo grandit au sein de la communauté catholique italienne du Bronx. Après des études à l’université de Fordham puis un emploi de rédacteur dans une agence de publicité, il se consacre à la littérature. Americana (1971), son premier roman, se veut une forme d’hommage au mouvement de la Beat generation : l’écrivain y met en scène un arriviste dans une société de production audiovisuelle, qui, désireux de tourner un film ambitieux, décide de compromettre sa carrière en partant pour l’Ouest américain. Après End Zone (1972) et Great Jones Street (1973) qui s'attachent à faire revivre l'univers du football et celui de la musique rock, l’auteur revisite le genre de la science-fiction dans l'Étoile de Ratner (1976), puis campe un trader qui verse dans le terrorisme dans Joueurs (1977). Ce livre, de manière prémonitoire, met en scène un attentat au World Trade Center.

Influencé par l'art cinématographique, partisan d’un style heurté et d’une architecture narrative complexe, DeLillo signe ensuite notamment Chien galeux (1978) et les Noms (1982), avant de recevoir le National Book Award en 1984 pour son récit catastrophe Bruit de fond. Ses romans suivants – Libra (1988), sur l’assassinat de J. F. Kennedy ; Mao II (1990), sur les sectes, la violence terroriste et la foule comme masse fascinante et dangereuse ; et surtout Outremonde (1997), qui reflète l’angoisse d’une catastrophe atomique au temps de la guerre froide – le consacrent comme l’un des chefs de file de la littérature américaine contemporaine. Il interroge ensuite les limites du « cybercapitalisme » dans Cosmopolis (2003) et revient sur les attentats du 11 septembre 2001 dans L'homme qui tombe (2007). Don DeLillo, publié en France aux éditions Actes Sud, est également l'auteur de pièces de théâtre (Valparaiso, 2001 ; Cœur-saignant-d’amour, 2006).