En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claire Démar

Féministe française ( ? 1799 ou 1800-Paris 1833).

Une des féministes les plus pugnaces du mouvement saint-simonien, elle publia peu avant son suicide un pamphlet, Appel d'une femme au peuple sur l'affranchissement de la femme, dans lequel elle qualifie le mariage de « prostitution de par la loi » et met au défi les opposants républicains d'étendre aux femmes la Déclaration des droits de l'Homme. Ma loi d'avenir (posthume, 1834), autre « gant jeté dans l'arène », fut publié après sa mort grâce à Suzanne Voilquin, directrice de la Tribune des femmes ; critiquant la timidité des saint-simoniens devant les revendications de liberté sexuelle, elle analyse les liens existants entre la répression de la sexualité féminine et le système patriarcal de la propriété.