En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Émile Copfermann

Écrivain français (Paris 1931-Paris 1999).

Marqué par la déportation de ses parents lors de la Seconde Guerre mondiale et ses séjours dans les orphelinats, il publia son premier ouvrage autobiographique, la Génération des blousons noirs, en 1962, suivi de Dès les premiers jours de l'automne, en 1997. Secrétaire de rédaction de la revue Partisans (1963) et directeur littéraire de 1964 à 1978, cet amateur de théâtre publia des essais critiques (la Mise en crise théâtrale, 1972), écrivit sur Planchon et Vitez, et assura la critique dramatique des Lettres françaises. En 1991, il consacra un essai à David Rousset (David Rousset, une vie dans le siècle) et publia des romans (les Patries buissonnières, 1982 ; l'Arpenteuse, 1986).