En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet

Condorcet
Condorcet

Philosophe, mathématicien et homme politique français (Ribemont 1743-Bourg-la-Reine 1794).

Lié à d'Alembert, à Voltaire et surtout à Turgot, il collabore à l'Encyclopédie. En 1789, il est reconnu comme l'héritier des penseurs du xviiie s. et le chef du « parti philosophique », défenseur des droits de l'homme. Député à l'Assemblée législative et à la Convention, il élabore un plan d'organisation de l'instruction publique ainsi qu'un projet de Constitution, restés lettre morte. Ami des Girondins, sans leur être inféodé, hostile à la peine de mort contre Louis XVI, il est l'objet d'un décret d'accusation en juillet 1793, puis se dérobe pendant 8 mois aux recherches. Arrêté, emprisonné, on le retrouve mort ; sans doute s'est-il empoisonné grâce à l'aide de son beau-frère, Georges Cabanis. Il avait eu le temps de rédiger son Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain, où il s'enthousiasme pour l'esprit des Lumières, et dit sa confiance dans la science et ses conséquences bienfaisantes. Ses cendres ont été transférées au Panthéon en 1989. (Académie des sciences, 1769 ; Académie française, 1773.)