En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri Ciriani

Architecte français d'origine péruvienne (Lima 1936).

Émigré en France en 1964, il travailla chez André Gomis (1965-1968) puis entra à l'AUA, célèbre groupement pluridisciplinaire de professionnels de Bagnolet où il réalisa des études urbaines avant d'entamer en 1976 une carrière d'architecte. Il reçut en 1983 le Grand Prix national d'architecture.

L'essentiel de son œuvre porte sur le logement social et les équipements socio-culturels : 400 unités à Noisy-le-Grand (ZAC du Champy, 1980, 1981), 125 unités à Saint-Denis (la Cour d'angle, 1983), 95 unités à Évry (ZAC du Canal, 1986, palme d'or de l'habitat 1988), 125 unités à Lognes (ZAC du Segrais, 1986), 50 unités à Paris XIIIe (ZAC du Chevaleret, 1991), 110 logements à Paris XIIe (ZAC Bercy, 1992) et 100 logements à Colombes (ZAC Stalingrad-Marceau, 1995). Outre de petits équipements publics (crèche à Saint-Denis, équerre d'argent 1983 ; cuisine de l'hôpital Saint-Antoine, 1985 ; maison de l'Enfance à Torcy, 1989), il a construit le musée Historial de la Grande Guerre, à Péronne en 1992 ; un immeuble du ministère de l'Économie et des Finances, boulevard Vincent-Auriol à Paris (1992), le musée de l'Arles antique, sur la presqu'île du cirque romain (1995), le centre de congrès de l'INRIA à Rocquencourt (2001), et le nouveau palais de justice de Pontoise, qui doit être inauguré en 2006. À l'étranger, il a construit à La Haye (38 logements et une maison en 1995) et à Groningue un collège (Noorderpoort College, 2001), en association avec Team 4.