En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles II le Mauvais

(Évreux 1332-1387), roi de Navarre (1349-1387).

Fils de Philippe III d'Évreux, roi de Navarre, et de Jeanne II, fille de Louis X le Hutin, il ne cesse d'intriguer pour agrandir ses possessions et pour supplanter les Valois en raison des droits dynastiques qu'il tenait de sa mère.

Son mariage avec Jeanne de France, fille du roi Jean II, a pour but d'amorcer la réalisation de son programme. Mais Jean II ne lui accorde rien, et Charles se brouille définitivement avec les Valois. Il intrigue contre le roi, qui le fait emprisonner (1356). Mais ses partisans le délivrent (1357), profitant de la captivité du roi. Charles de Navarre peut bientôt faire pression sur le dauphin ; grâce à ses fortes positions en Normandie et sur la Seine, en aval de Paris, il exploite la menace anglaise, en attendant de s'allier ouvertement à Édouard III.

Il profite en outre des troubles intérieurs et, surtout, de la révolution parisienne d'Étienne Marcel (1358). Mais une réaction loyaliste lui retire l'appui de Paris, et la guerre anglaise prend fin en 1360. En 1363, il réclame, en vain, la succession de Bourgogne. Attaqué par Bertrand Du Guesclin, vaincu à Cocherel (1364), il doit renoncer à ses projets (traité d'Avignon, 1365) et rentrer en Navarre. Ses interventions en Espagne (1362, 1367) n'aboutissent qu'à affaiblir davantage son royaume pyrénéen. Après une nouvelle conspiration, ses biens de Normandie sont confisqués, mais il vend alors Cherbourg aux Anglais (1378).

Pour en savoir plus, voir les articles guerre de Cent Ans, Valois.