En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nick Cave

Auteur-compositeur et chanteur de rock australien (Wangaratta septembre 1957).

Sur les cendres encore chaudes du groupe Boys Next Door, Nick Cave et ses complices (le guitariste Roland Howard, le pianiste Mick Harvey, le bassiste Tracy Pew, vite remplacé par Barry Adamson, et le batteur Phil Calvert) fondent, à l'aube des années 1980, The Birthday Party, une des meilleures formations « gothiques » de ce début de la new wave.

Les Australiens quittent bientôt Melbourne pour s'installer à Londres, puis à Berlin, où ils fréquentent assidûment la scène underground de la ville. Après quelques albums percutants (Prayers On Fire en 1981, ou Junkyard en 1983), le groupe éclate. Nick Cave forme alors avec Adamson, Havey et Blixa Bargeld, le guitariste du groupe allemand Einsturzende Neubauten, Nick Cave And The Bad Seeds, formule moins typée que la précédente, qui va lui permettre de développer son œuvre en toute liberté.

Un imprévisible « rocker intello ». Dès le premier album, From Here To Eternity, en 1984, le style Nick Cave s'affirme : rock noir, tendu, textes très littéraires, influencés par le fantôme de Faulkner. The First Born Is Dead, l'année suivante, confirme les talents de cet artiste fiévreux et érudit, qui truffe sa musique de références (un disque de reprises, Kicking Against The Pricks, où l'on retrouve pêle-mêle des morceaux de Johnny Cash ou de Leadbelly, éclaire sur ses goûts). Entre le blues du Delta (le style swamp qu'il affectionne particulièrement) et des rythmiques chaotiques digne de Captain Beefheart, Nick Cave enregistre une série d'albums tremblants d'émotion, émaillés de singles aux allures d'hymnes (The Ship Song, par exemple).

Sa collaboration en 1995 avec la chanteuse pop australienne Kylie Minogue, le temps d'un duo superbe (Where The Wild Roses Grow, extrait de l'album Murder Ballads, où on retrouve Shane MacGowan, ex-Pogues), surprendra plus d'un fan. Nick Cave, par ailleurs auteur d'un roman (Et l'âne vit l'ange, le Serpent à plumes, 1995) et acteur dans les Ailes du désir de Wim Wenders, sait être, comme beaucoup de grands artistes, imprévisible.

Après Murder Ballads, en 1996, où il met en scène ses obsessions meurtrières avec l'aide de Kylie Minogue, Shane Mc Gowan et P. J. Harvey, Nick Cave sort, en 1997, le très dépouillé, The Boatman's Call, où, juste soutenu par un piano, il rejoint le grand Leonard Cohen pour raconter son amour déçu avec P.J. Harvey.