En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Cassien d'Imola

Martyr né au iiie s., mort à Imola en Émilie (Italie).

Maître d'école, il refusa de se prosterner devant les autels païens. Arrêté dans sa classe, il fut condamné à être supplicié par ses propres élèves. Le récit de son martyre est rapporté par Prudence dans un hymne (Peristephanon, 9) probablement écrit entre 401 et 405. Le récit de Prudence a inspiré une Passion en prose, qui fut elle-même remaniée et complétée par des copistes successifs. L'historicité du martyre de Cassien a été mise en question : on a jugé peu vraisemblable qu'un magistrat romain condamne un professeur à être mis à mort par ses élèves. D'où l'hypothèse selon laquelle cette légende aurait été inspirée par l'épisode du maître d'école de Faléries chez Tite-Live (Histoire romaine, 5, 27).

Ceux qui croient en l'authenticité de ce martyre le placent sous Julien, après la promulgation de la loi contre les professeurs chrétiens en 362 ; mais cette datation est peu compatible avec la remarque de Prudence qui présente son récit comme une histoire de l'« ancien temps ». Aussi d'autres préfèrent-ils le situer soit en 250, soit entre 303 et 305, lors de la grande persécution de Dioclétien ; mais aucun indice précis ne vient à l'appui de l'une ou l'autre de ces suppositions.

Le culte de saint Cassien se diffusa en Italie pendant tout le haut Moyen Âge puis gagna le Tyrol.

Patron des sténographes, des maîtres d'école chahutés et des villes d'Imola et de Bressanone, saint Cassien est fêté le 13 août.