En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Calaferte

Écrivain français (Turin 1928-Dijon 1994).

Écrivain fécond, il a abordé tous les genres : récits (Requiem des innocents, 1952 ; Partage des vivants, 1953 ; Septentrion, 1963 ; Rosa mystica, 1968 ; Épisodes de la vie des mantes religieuses, 1976 ; l'Incarnation, 1987 ; Memento mori, 1988), théâtre (Théâtre intimiste, 1980), poésie (Rag-time, 1971 ; Londoniennes, 1985 ; Haikai du jardin, 1991) et surtout autobiographie (le Chemin de Sion, 1956-1967, 1980 ; l'Or et le plomb, 1968-1979, 1982 ; Lignes intérieures, 1974-1977, 1985 ; le Spectateur immobile, 1978-1979, 1990 ; Miroir de Janus, 1980-1981, 1993 ; Rapports, 1996, posthume), avec une étonnante diversité de styles, où le plus baroque côtoie le plus classique, dans une tentative forcenée de conjurer les vertiges qui l'attiraient.