En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alberto Bruni-Tedeschi

Compositeur et industriel italien (Turin 1915-Paris 1996).

Héritier d'une grosse fortune, il mène de front des études de droit et de musique, qu'il approfondit avec Giorgio Federico Ghedini, puis avec le chef d'orchestre Hermann Scherchen. Très tôt, il est appelé à seconder son père et à lui succéder à la tête du grand groupe turinois CEAT (câbles et pneus). Parallèlement, il poursuit la composition, élaborant un style rythmique, atonal, proche de la seconde école de Vienne. À vingt ans, il compose son premier opéra, Villon, créé à Bergame, puis, en 1959, l'« action musicale » Diagramme circulaire, créée à la Fenice de Venise. De 1959 à 1971, il occupe les fonctions de surintendant et directeur artistique du Théâtre Regio de Turin. Installé à Paris, il compose un opéra-jazz, Paolino, la juste cause et la bonne raison, créé en 1976, puis un Requiem sans parole, présenté au Théâtre de Paris en 1981. En décembre 1987, l'Opéra de Nice avait joué sa dernière création musicale, l'opéra Secondatto, chronique des temps difficiles. Il était le père de la comédienne Valéria Bruni-Tedeschi et du mannequin vedette Carla Bruni.