En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sydney Brenner

Médecin britannique d'origine sud-africaine (Germiston 1927).

Après des études de médecine et de sciences à l'université de Witwatersrand, en Afrique du Sud, il a rejoint en 1956 le Medical Research Council à Cambridge (Angleterre). De 1972 à 1987, il y a dirigé le Laboratoire de biologie moléculaire, puis, de 1987 à 1992, l'unité de génétique moléculaire. Depuis 1996, il est à la tête de l'Institut des sciences moléculaires de Berkeley (Californie). L'un des auteurs de la découverte de la structure du code génétique, il a aussi prouvé l'existence de l'ARN messager, qui transporte l'information génétique de l'ADN aux cellules. Premier à entreprendre, dans les années 1960, des recherches de génétique sur le ver de terre Caenorhabditis elegans, il a montré que des mutations génétiques spécifiques pouvaient être déclenchées artificiellement et qu'à chaque mutation était associée un gène spécifique. En 2002, il a partagé le prix Nobel de médecine avec J. Sulston et R. Horvitz : la somme des travaux de ces trois chercheurs a élucidé les mécanismes fondamentaux de l'apoptose et permis de mieux comprendre les origines de maladies liées à la dégénérescence des cellules.