En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Boniface VIII

(Benedetto Caetani)

Boniface VIII
Boniface VIII

[Anagni vers 1235-Rome 1303], pape de 1294 à 1303.

Une grande part de son pontificat fut dominée par le différend qui l'opposa au roi de France Philippe IV le Bel sur la suprématie du Saint-Siège, au spirituel comme au temporel. Outragé en septembre 1303 dans son palais d'Anagni par les envoyés de Philippe le Bel, il mourut la même année après avoir excommunié le roi de France. Il canonisa Louis IX et fut l'initiateur des années jubilaires, dont la première fut celle de 1300.

Juriste de formation, cardinal en 1281, légat en France en 1290, il succède, le 24 décembre 1294, à Célestin V démissionnaire. Un conflit violent l'oppose à Philippe le Bel, à partir de 1294, quand le roi prétend faire contribuer les clercs aux dépenses publiques. Imbu des idées théocratiques, le pape rappelle alors les immunités cléricales dans la décrétale Clericis laicos et dans la bulle Ineffabilis amoris (1296). Un accommodement intervient néanmoins et, en 1297, Boniface VIII canonise Louis IX.

Le jubilé de 1300 (le premier des jubilés) est un triomphe pour le pape. À cette occasion, il proclame, en formules tranchantes, la supériorité du pape sur tous les rois. La querelle avec Philippe le Bel rebondit en 1301, à l'occasion du procès intenté par le roi à l'évêque de Pamiers, Bernard Saisset. Dans une série de documents, dont le plus connu est la bulle Ausculta, fili (1301), le pape réaffirme la suprématie du Saint-Siège au spirituel comme au temporel. Faute de disposer d'une doctrine nettement élaborée sur le droit naturel de l'État, le roi et ses légistes manœuvrent : lecture orientée des documents pontificaux, appel à l'opinion publique, attaques personnelles contre le pape, accusé d'être un usurpateur et un hérétique. En 1303, Boniface VIII s'apprête à excommunier Philippe le Bel. Le roi, conseillé par Guillaume de Nogaret, en appelle au concile, et décide qu'en attendant on se saisira de la personne du pape. Ainsi s'organise l'expédition d'Anagni, au cours de laquelle les Colonna, ennemis personnels de Boniface VIII, traitent le pape avec un grand irrespect (→ attentat d'Agnani, septembre 1303). Libéré par les gens d'Anagni, Boniface VIII rentre à Rome pour mourir.

Pour en savoir plus, voir les articles États de l'Église, Philippe IV le Bel, gallicanisme.