En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aage Bohr

Physicien danois (Copenhague 1922-Copenhague 2009).

Quatrième des six fils de Niels Bohr, il entreprend des études de physique à l'université de Copenhague en 1940. Dès cette époque, il collabore avec son père, lui servant d'assistant et de secrétaire particulier ; en 1943, il l'accompagne dans son exil en Suède, puis en Grande-Bretagne, et enfin aux États-Unis. De retour à Copenhague en août 1945, il reprend ses études à l'université, où il obtient sa licence en 1946 puis son doctorat en 1954. Nommé professeur de physique à l'université de Copenhague en 1956, il poursuit ses recherches à l'Institut de physique théorique (aujourd'hui Institut Niels-Bohr), dont il devient directeur à la mort de son père, jusqu'en 1970, avant d'accepter, en 1975, la direction de l'Institut de physique atomique théorique, étroitement lié au précédent.

Ses recherches se concentrent sur la structure interne du noyau atomique. À partir de 1950, en collaboration avec Ben Mottelson, pour rendre compte de certains résultats expérimentaux, il établit un modèle unifié du noyau, qui concilie deux modèles antérieurs, l'un privilégiant l'indépendance des nucléons (modèle « en couches », où les protons et les neutrons se répartissent de cette manière), l'autre, une vision globale (modèle « de la goutte liquide »). Ces travaux valent à leurs auteurs le prix Nobel de physique en 1975.