En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Henri Benjamin Balluet d'Estournelles de Constant

Homme politique français (La Flèche 1852-Paris 1924).

Petit neveu de Benjamin Constant, Paul d'Estournelles débute sa carrière comme diplomate et érudit, pour l'achever dans la politique où il se fait l'ardent défenseur de la paix internationale ; il partage le prix Nobel de la paix 1909 avec l'homme d'État belge Auguste Beernaert.

Licencié en droit (1874), il est engagé aux Affaires étrangères. Chargé de mission au Monténégro, secrétaire d'ambassade à Tunis (1882-1884), il obtient le poste de chargé d'affaires à l'ambassade de France à La Haye puis à Londres.

Cinq ans plus tard, il quitte les Affaires étrangères pour entamer une carrière politique. Élu député de la Sarthe sur les bancs de la gauche démocratique, il entre au Sénat en 1904, où il siégera jusqu'à sa mort, en 1924.

En 1899, il représente la France, avec Léon Bourgeois et Léon Renault à la conférence de La Haye. Il peut ainsi intensifier son action en faveur de la paix. Il plaide ensuite dans toute l'Europe et aux États-Unis en faveur de la création d'une cour d'arbitrage internationale et organise des échanges de visites pour les hommes politiques de diverses nationalités. Il représente à nouveau la France à La Haye lors de la conférence de 1907, puis est nommé à la cour permanente d'arbitrage qui siège dans cette même ville. En 1910, il fonde la branche européenne de la fondation Carnegie Endowment for Internationl Peace.

Pour en savoir plus, voir l'article conférences de La Haye.