En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josiane Balasko

Actrice et réalisatrice française (Paris 1950).

Rousse rondelette au caractère explosif et à la repartie souvent cinglante, Josiane Balasko a su s'imposer en quelques années aussi bien comme actrice que comme réalisatrice et scénariste.

Débutant dans le métier en rejoignant la troupe du Splendid et en partageant avec Michel Blanc le rôle de censeurs lors des séances d'écriture collective des textes, elle commence par interpréter des petits rôles au cinéma, dans le Locataire (1976), de Roman Polanski, Dites-lui que je l'aime (1977), de Claude Miller, ou encore les Petits Câlins (1977), premier film de Jean-Marie Poiré. Tirant parti de son physique, elle joue dans la plupart des succès de la bande du Splendid, les Bronzés (1978) et Les bronzés font du ski (1979), de Patrice Leconte, et bien sûr Le père Noël est une ordure ! (1982), film-culte de Jean-Marie Poiré où elle incarne une exaspérante Mme Musquin, tout en tournant dans d'autres films, le Maître d'école (1981), de Claude Berri, ou Papy fait de la résistance (1983), du même Jean-Marie Poiré pour qui elle a écrit le scénario de Retour en force (1979). Ce dernier lui a également proposé la double casquette de scénariste et d'actrice pour Les hommes préfèrent les grosses (1981) où, incarnant une jeune femme peu gâtée par la nature, elle cherche une colocataire au physique ingrat qui la mettrait elle-même en valeur, mais finit par héberger une ravissante blonde, ce qui va changer sa vie.

En 1985, Josiane Balasko se lance dans la réalisation avec Sac de nœuds, où elle dirige Isabelle Huppert, puis enchaîne avec une comédie, les Keufs (1987). Elle n'abandonne pourtant pas son métier d'actrice disputant Gérard Depardieu à la « trop belle » Carole Bouquet dans Trop belle pour toi (1989), de Bertrand Blier. Toujours fidèle à sa nature, elle réalise et joue dans l'audacieux Gazon maudit (1995), dans lequel elle campe avec brio une lesbienne amoureuse de Victoria Abril. Le film, qui est un grand succès, la conforte dans son activité de réalisatrice. Elle met encore en scène Un grand cri d'amour (1997), qui sonne comme un aveu pour cette rousse pétulante qui ne cache pas qu'elle aurait aimé avoir un physique plus gracieux. En 1999, elle est dirigée par Gérard Lauzier dans le Fils du Français (1999), où elle a Fanny Ardant pour partenaire.