En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Bairoch

Économiste belge (Anvers 1930-Suisse 1999).

Docteur ès sciences économiques et professeur agrégé à l'université de Bruxelles, il exerça les fonctions de conseiller économique au sein du GATT (organisme préfigurant l'Organisation mondiale du Commerce), avant d'enseigner à l'université Sir-Williams de Montréal. De retour en Europe, il prit la direction des études à l'École pratique des hautes études de Paris et collabora à la faculté des Sciences économiques et sociales de l'université de Genève, avant que le Collège de France lui confie l'une des chaires réservées aux savants étrangers. Considéré comme un des maîtres de l'histoire économique contemporaine, il se passionna pour l'économie régionale, puis consacra l'ensemble de son œuvre à l'analyse des sociétés industrielles (Victoires et déboires, histoire économique et sociale du monde du XVIe siècle à nos jours, 1997) et à l'étude des processus de développement du tiers-monde. Il aborda ainsi l'éventualité d'une transposition du modèle britannique dans d'autres pays (Révolution industrielle, 1963) et s'efforça de combattre les idées fausses, notamment en matière de libre-échange, de croissance et de colonialisme (Mythes et paradoxes de l'histoire économique, 1993), démarche qui lui valut la reconnaissance de ses pairs et du public.