En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isabelle Autissier

Navigatrice française (Paris 1956).

Moins médiatique que Florence Arthaud, Isabelle Autissier est l'une des rares femmes skippers à avoir réussi à s'imposer.

Ingénieur agronome de formation, spécialisée dans les problèmes de pêche, elle se fait connaître par une victoire d'étape dans la Mini-Transat 1987 (course en solitaire réservée aux monocoques de 6,50 m de long). Installée à La Rochelle, elle devient coureur professionnel sur des monocoques de 18 mètres à bord desquels elle affrontera des épreuves en équipage, et surtout fera plusieurs tours du monde en solitaire en course. Mais, chaque fois que la victoire semble proche, la malchance s'acharne sur elle : démâtage dans l'édition 1990-1991 du Boc Challenge ; démâtage suivi d'un naufrage dans la même course, en décembre 1995, où elle est sauvée de justesse par un hélicoptère australien ; dans le tour du monde en solitaire sans escale, le Vendée Globe 1996-1997, elle est mise hors course à la suite d'une avarie de safran. En janvier 1998, elle arrive deuxième de la Route de l'or. En février 1999, après que son voilier PRB se fut retourné dans le Pacifique, elle est recueillie par Mario Soldini, un concurrent italien du tour du monde en solitaire. Isabelle arrêtera-t-elle de courir sans avoir jamais pu remporter seule une course ?