En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Carl Artmann

Écrivain autrichien (Vienne 1921-Vienne 2000).

Membre du groupe de Vienne, il publie en 1958 un volume de poésie dialectale Med ana schwoazzn dintn (À l'encre noire), qui connaît un succès inattendu et est aussitôt mis en musique. Par ce texte la littérature expérimentale quitta son ghetto. Il y avait malentendu : le public prit ses poèmes pour de la poésie en dialecte, à l'exemple de Josef Weinheber, alors que leur auteur les considérait comme des textes expérimentaux faits avec le dialecte. Grand connaisseur polyglotte de tous les courants maniéristes, traducteur virtuose de François Villon en dialecte viennois, de la poésie gaélique et de textes yiddish, Hans Carl Artmann est animé d'un esprit ludique indomptable, qui lui permet de jouer avec tous les procédés littéraires expérimentaux, du baroque à nos jours (Verbarium, 1966 ; Fleiss und Industrie, allerleirausch, kinderreime, 1967 ; Tök ph'rong süleng, 1969 ; Frankenstein in Sussex, 1970 ; Nachrichten aus Nord un Süd, 1978).