En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Raúl Ricardo Alfonsín

Homme d'État argentin (Chascomus 1926-Buenos Aires 2009).

Avocat, député, fondateur en 1966 du Mouvement de rénovation et changement, président de l'Union civique radicale (1983-1991), il est élu président de la République argentine en octobre 1983, après que le pays a connu plus de sept années de dictature militaire. Soucieux d'établir les bases institutionnelles de la démocratie, il décide de faire juger les anciens dictateurs par des tribunaux civils, après avoir nommé une commission dirigée par l'écrivain Ernesto Sábato pour enquêter sur les disparus. Sur la base du rapport de cette commission, Nunca Más (« Jamais plus »), neuf généraux sont jugés dans le cadre d'un procès sans précédent et condamnés, en avril 1985, à des peines de prison pour atteintes aux droits de l'homme. Mais il échoue à résoudre les problèmes économiques : à la fin de sa présidence, l'inflation atteint un record de 200 % par mois, provoquant pillages de supermarchés et grèves, le pays s'enfonce dans la récession. Aux élections de 1989, le péronisme apparaît comme la seule issue à une crise politique et économique, dont l'ampleur oblige à une passation de pouvoir anticipée en faveur du candidat vainqueur du parti justicialiste, Carlos Saúl Menem.