En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

terre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de pigments minéraux, naturels, obtenus par simples traitements physiques de roches de tons généralement moins vifs que ceux des pigments artificiels et constitués d’habitude par des oxydes de fer, fixés sur des minéraux voisins des argiles. On distingue les terres de Cassel, d’ombre, de Sienne et la terre verte.

La terre de Cassel est un pigment naturel de ton brun-noir, essentiellement constitué par des matières humiques, des végétaux semi-fossilisés. Elle ne provient pas de Cassel.

La terre d’ombre est un pigment minéral naturel de ton brun foncé, consistant essentiellement en argile colorée par du peroxyde de fer hydraté et du bioxyde de manganèse. Il en existe de deux sortes : la terre d’ombre naturelle et la terre d’ombre calcinée.

La terre de Sienne est un pigment minéral naturel de ton jaune-brun, relativement translucide, consistant essentiellement en argile colorée par du peroxyde de fer hydraté. La dénomination « terre de Sienne » n’implique nullement que le pigment provienne de Sienne, en Toscane.

La terre verte est un pigment minéral naturel de teinte généralement peu intense, allant du gris-vert au vert, essentiellement constitué par des silicates complexes colorés par différents sels de fer.