En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chromolithographie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Procédé par lequel on obtient, au moyen de la lithographie, des dessins en plusieurs couleurs par impressions successives.

La chromolithographie a été introduite en France v. 1866 par Jules Chéret, qui s'y était initié en Angleterre. C'est le procédé type d'impression des affiches en couleurs, jusqu'alors tirées en noir, puis coloriées au pochoir. Les contours du dessin, sans ombre ni accentuation des lignes, sont tracés sur une pierre lithographique ; on en tire des reports, ou faux décalques, sur autant de pierres que le tirage doit comporter de couleurs ; sur chacune de ces planches, le chromiste appose, au crayon ou à l'encre lithographique, des aplats ou des grisés (pointillés, hachures), dont la densité doit correspondre à l'intensité de l'encre d'impression pour obtenir l'effet final désiré, lors de la superposition des diverses impressions. Les produits de la chromolithographie furent longtemps vulgaires, et le nom de chromo est resté attaché aux images en couleurs de qualité médiocre.