En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

axonométrie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Sorte de représentation en perspective dans laquelle le point de vue est rejeté à l'infini. Se trouve ainsi annulé l'effet de convergence des lignes qui sont fuyantes lorsqu'il s'agit de perspective centrale, c'est-à-dire lorsque le point de vue est situé à une distance finie du spectacle observé. Dans l'axonométrie, les lignes parallèles demeurent telles. C'est pourquoi l'on parle plus familièrement en ce cas de perspective parallèle. Ce mode de représentation ne réduit donc pas les objets à mesure de leur éloignement. Les objets éloignés tendent de ce fait à paraître trop grands. Les cercles non parallèles au plan du tableau ainsi que les sphères deviennent des ellipses obliques. Bien qu'essentiellement utilisé de nos jours en architecture et en dessin industriel, ce genre de perspective a été employé autrefois en peinture, en particulier par les Orientaux.