En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Terry Winters

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Brooklyn, New York, 1949).

Après des études au Pratt Institute de New York, il développe au début des années 70, dans la tradition de Jasper Johns, un travail pictural sur la visualisation des noms de couleurs, tels le rouge, le jaune ou le bleu. Cet intérêt pour la description se développe dans la représentation des structures géométriques des minéraux dont sont issus les pigments. Au début des années 80, le même intérêt pour les formes naturelles élémentaires trouve un prolongement dans des œuvres représentatives des formes végétales ou animales, tels des pollens ou des structures embryonnaires, mettant en parallèle création naturelle et créativité picturale (Stanina 2, 1982). De plus en plus, il s'intéresse au développement sur le plan de la toile, traité comme un sol fertile, de formes naturelles émergeant, tels ces Invecta, 1985. Présent dans plusieurs musées américains (Double Gravity, 1984, New York, M. O. M. A. ; Good Government, 1984, New York, Whitney Museum), son œuvre a fait l'objet d'une exposition en 1985 au Kunstmuseum de Lucerne.