En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Worthington Whittredge

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Springfield, Ohio, 1820  – Summit, New Jersey, 1910).

Établi à Cincinnati, où il suivit les cours de l'Académie des beaux-arts en 1837, Whittredge ne commença à peindre des paysages, genre qui allait faire son succès, qu'en 1843 après avoir été peintre d'enseignes, portraitiste et fabricant de daguerréotypes. L'influence de Cole et de Doughty, alors en vogue, se marque dans ses premières œuvres. Il partit étudier en Europe, aidé financièrement par des mécènes de Cincinnati qui l'avaient remarqué (1849). Il passa cinq ans à Düsseldorf, avec Lessing et Achenbach, puis cinq ans en Italie, principalement à Rome, après un séjour en Suisse. Il s'y lia avec Bierstadt et Gifford. Sa manière s'éclaircissait progressivement en même temps que sa touche devenait plus légère et que se manifestait de sa part une attention accrue pour les effets de lumière. Il s'établit à New York après son retour aux États-Unis (1860) et devint l'un des paysagistes renommés de l'Hudson River School. Il voyagea dans l'Ouest (1866, 1870, avec Kensett et Gifford, 1877), au Mexique en 1893 et 1896, mais son sujet favori demeure la région des Catskill Mountains. Son Autobiography (1905) est précieuse pour la connaissance de l'Hudson River School.