En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anton von Werner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Francfort-sur-l'Oder  1843  – Berlin  1915).

Il se forma à Berlin de 1859 à 1862, puis à Karlsruhe avec C. F. Lessing et A. Schroedter. Jusqu'à la guerre de 1870, il fut illustrateur et peintre de genre, puis le conflit franco-allemand l'inspira vingt-cinq ans durant (Moltke et les États généraux devant Paris, 1873, musée de Kiehl ; l'Étape avant Paris en 1871, 1894, musées de Berlin). De 1867 à 1869, il voyagea à Paris et en Italie. À partir de 1871, il résida à Berlin, où il exerça, comme directeur de l'Académie (1875) et président du Verein Berliner Künstler, une forte influence sur la vie artistique officielle. Il organisa en 1878 la section allemande de l'Exposition universelle de Paris. Werner fut le peintre d'histoire le plus prisé de l'époque wilhelmienne et exécuta, lors de commandes, de grandes évocations historiques pour l'arsenal et l'hôtel de ville de Berlin (le Congrès de Berlin en 1878, détruit) ainsi que pour l'hôtel de ville de Sarrebruck. Sa peinture, extrêmement anecdotique et léchée, fut combattue par Leistikow et la Sécession de Berlin.