En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erik Werenskiold

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre norvégien (Eidskog 1855  – Oslo 1938).

Après avoir rejoint à Munich d'autres artistes norvégiens, il supporte assez mal l'enseignement traditionnel de Lofftz et de Lindenschmit, et découvre l'art français à la grande exposition de 1878. En 1881, à Paris, il semble influencé par Bastien-Lepage (Un enterrement paysan, 1885, Oslo, Nasjonalgalleriet) puis par les impressionnistes, mais on dit que c'est surtout Cézanne, découvert lors de son second voyage, en 1890, qui comptera pour lui. Le Journal vendu par Sotheby's en 1987 montre cependant bien l'influence de la peinture allemande de l'époque par le goût pour le détail naturaliste par endroits et une mise en scène assez métaphysique. Il a illustré des contes populaires dès 1880 et n'a cessé de faire graviter autour de lui l'important milieu intellectuel et artistique réformateur en Norvège. L'exposition " Lumières du Nord " (1987, Petit Palais) a permis de voir à Paris le beau Portrait d'Erika Nissen (Oslo, Nasjonalgalleriet), assez proche des scènes d'intérieur de Degas.