En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes, dit Jan Weissenbruch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (La Haye 1822  – id. 1880).

Cousin de H. J. Weissenbruch, il fut élève de l'Académie de La Haye (1839-1847) et de S.L. Verveer. S'il travailla surtout à La Haye, il fit également des séjours en Gelderland à Leerdam, à Culemborg, et en Belgique.

Ce sont essentiellement ses Vues de villes, peintes dans la tradition de Saenredam, Van der Heyden et Berckheyde, qui firent sa réputation : Vue sur l'église Saint-Denis à Liège et Ruelle à Batavia (Rijksmuseum), Ruelle à Rhenen (Amsterdam, Stedelijk Museum), Mariakerk à Utrecht (Rotterdam, B. V. B.). La lumière du soleil y joue un rôle prépondérant. C'est dans son œuvre graphique, où il use d'une plus grande liberté, que le peintre laisse épanouir le mieux son talent (Rotterdam, B. V. B. ; Rijksmuseum ; Haarlem, musée Teyler ; La Haye, Gemeentemuseum). Jan Weissenbruch fut un des fondateurs de la société Pulchri Studio à La Haye.