En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Webster

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Londres 1800  – Cranbrook 1886).

Son père faisant partie de la maison de George III, il commença par être membre de la chapelle royale. Rendu libre par la mort du souverain, il étudia à la Royal Academy, où il fut encouragé par Füssli. Il connut le succès à l'exposition de 1827 avec son Rebels Shooting a Prisoner, premier d'une longue série de tableaux de genre représentant des jeux ou des scènes d'enfants (The Frown, 1842, Londres, Guildhall Art Gal.). Mais Webster ne se limita pas à cette seule veine (A Village Choir, 1847, Londres, V. A. M. ). Son style, comme celui de Mulready ou de Wilkie, doit au départ beaucoup à l'étude des maîtres hollandais du xviie siècle. A. R. A. en 1840, R. A. en 1846, Webster exposa à la Royal Academy de 1823 à 1879. Il s'était retiré en 1856 à Cranbrook, dans le Kent, où se rassemblèrent autour de lui d'autres peintres de genre qui se consacraient à la description de la vie rurale, formant ainsi la " Cranbrook Colony " : John Calcott Horsley (1817-1903), Frederick Daniel Hardy (1827-1911) et George Bernard O'Neill (1828-1917).