En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jeff Wall

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste canadien (Vancouver, Canada, 1946).

Après des études d'histoire de l'art à Vancouver, il élabore, à partir de 1969, un œuvre conceptuel dont le travail le plus marquant est constitué par un recueil, Landscape Manual, 1969-70, photographies de la banlieue accompagnées de textes. Mais l'artiste interrompt de 1971 à 1977 toute production artistique pour se consacrer à une réflexion (thèse à l'Institut Courtauld de Londres) sur le photomontage dadaïste et à des études sur le cinéma.

L'ensemble de son travail ultérieur est déterminé par les possibilités offertes à un artiste contemporain de se situer dans le thème baudelairien du " peintre de la vie moderne ". Son œuvre est marqué, à partir de 1977, par l'utilisation d'une technique particulière, issue de la publicité, l'image éclairée en transparence sur des caissons lumineux. Il mêle, avec un réalisme aigu, une science de la composition et de la mise en scène issue de plusieurs siècles d'histoire de la peinture avec des sujets sociaux. Jeff Wall multiplie les scènes où des personnages, souvent des immigrés ou des marginaux, grandeur nature, s'inscrivent dans les paysages anodins et désolés de la banlieue (le Conteur, 1986, Francfort-sur-le-Main, M. A. M.). Certaines installations sont composées de séries de panneaux présentant des visages en gros plan, sur fond neutre, transcriptions décalées du Réalisme socialiste (Jeunes Travailleurs, 1978 ; Movie Audience, 1979). Par ailleurs, de nombreuses œuvres mettent l'accent sur les ambiguïtés du réalisme photographique (Picture for Women, 1979, Paris, M. N. A. M. ) ; Double Autoportrait, 1979).

Professeur associé de 1976 à 1987 à la Simon Fraser University de Vancouver, l'artiste enseigne depuis 1987 à l'université de Colombie-Britannique. Présent à la Documenta 8 de Kassel en 1987, son œuvre a fait l'objet d'expositions à l'I. C. A. de Londres en 1984, au nouveau musée de Villeurbanne en 1988 et à la G. N. du Jeu de Paume à Paris, en 1995 et plus récemment une exposition lui a été consacrée (Londres, Whitechapel Art Gallery) en 1996.