En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Horatio Walker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre canadien (Listowel, Ontario, 1858  – île d'Orléans, Québec, 1938).

Autodidacte, il travaille à Toronto et à New York dans des ateliers de photographie. En 1880, il découvre la peinture de Corot et de Millet au cours d'un voyage en Europe. Il emprunta largement aux deux artistes et, à partir de 1883, quand il s'établit à l'île d'Orléans, s'inspira surtout de Millet. Ave Maria (1906, Hamilton, Art Gal.), les Bœufs à l'abreuvoir (1899, Ottawa N. G.) illustrent parfaitement les thèmes que lui suggèrent les mœurs de l'ancienne paysannerie québécoise.

Il fut l'un des peintres canadiens les plus connus de son époque, représenté dans toutes les collections importantes d'Amérique du Nord, même si la critique lui fut moins favorable à la fin de sa vie.